Estampes

FEUILLETS D'ART.

"Le Cavalier".

1919 1 Pochoir sur papier Japon, signé en haut à gauche, Les Feuillets d'art N°3, Octobre 1919, 31 x 23 cm.

Pochoir final numéroté sur papier Japon. Infime décollement en haut à gauche

"Le Vieux Beau".

1908 1 Eau-forte en couleurs au repérage tirée à 60 exemplaires (N°18), monogrammée dans la plaque, signée sous le trait carré, titrée et numérotée sous le coup de plaque, avant 1908, 31.4 x 20.8 cm.

Un vieil homme à la barbe blanche, aux airs et habits d'un jeune fat, bottes montantes et pantalon pincé, se promène sur les boulevards. Provenance : collection personnelle de l'artiste.

"Portrait de Marcel Boulenger".

1902 1 Estampe en noir et blanc sur papier Japon, titré au crayon noir en bas à gauche sous la planche, signé au crayon noir en bas à droite sous la planche, 1902, 30 x 18 cm.

Cet écrivain, amoureux du dandysme, prêchant comme Bernard BOUTET de MONVEL le confort chic des vêtements de sport anglais, est représenté en pied, monocle à l'oeil et club de golf à la main, sur fond de village. Epreuve d'état unique. Provenance : collection personnelle de l'artiste. Rousseurs et infimes plis.

"L'Étang au Batelier" ou "Effet du soir" à Ville d'Avray.

1862 Eau-forte et Pointe-sèche sur papier Chine appliqué du deuxième état sur trois à grandes marges, 1862, 7.1 x 12 cm (format à vue), 21.5 x 28 cm (format de la feuille), signée dans la planche en haut à droite.

Eau-forte réalisée pour le poème "L'Étang" extrait de Poésies posthumes d'Edmond Roche. Édité à Paris, Michel Lévy Frères, A la librairie Nouvelle, 1863. Les eaux-fortes qui illustrent l'ouvrage ont été imprimées par MM. Delattre et Sarrazin. Ce sonnet est dédié à Corot: L'Étang"Nous regardions l'étang d'une eau morne et plombéeLentement sous la brise assembler pli sur pli,Et la vase cerner d'un contour assoupliLa proue et les flancs noirs d'une barque embourbée". Estampe originale représentant, au premier plan, des roseaux en bordure d'étang laissant apparaître une vache et un pêcheur sur une barque. Au second plan se dressent des arbres à la belle allure et en arrière plan un village probablement Ville d'Avray dans les Hauts-de-Seine (Ile-de-France). Rousseurs éparses en marge, légère oxydation de la feuille.

JARDINS PRECIEUX (Les).

"La Treille Rose".

CORRARD 1919 1 Pochoir enluminé par Jean Saudé. Paris, Meynial, Collection Pierre Corrard, 1919, in-folio, signé dans la planche.

Pochoir tiré des "Jardins précieux" où une fontaine est entourée d'un parterre à la Française, sous un ciel étoilé. La richesse des couleurs fortes accentue la préciosité de cette création de Raymond CHARMAISON. Petits plis et taches.

"Clair de lune".

1910 1 Eau-forte en couleurs au repérage, tirage à 60 exemplaires, monogrammée dans la plaque, (1908), 17 x 16.3 cm.

Dans les jardins de Versailles, un couple enlacé regarde la lune. L'atmosphère nocturne teinte la scène de couleurs étranges, la robe blanche de la jeune fille se teinte de bleu pâle, la redingote du jeune homme d'un noir plus intense. Bernard BOUTET de MONVEL a également réalisé une peinture à l'huile représentant les mêmes motifs, intitulée "Clair de lune à Versailles". Papier collant n'atteignant pas le dessin, infimes salissures. Provenance : collection personnelle de l'artiste.

"Le Cocodès".

1907 1 Eau-forte en couleurs au repérage, datée dans la plaque, signée au crayon sous le trait carré, titrée et indication "Etat" sous le coup de plaque, 1907, 19.2 x 17.6 cm.

Au pied des escaliers qui mènent au grand bassin du jardin du Luxembourg, un jeune élégant du Second Empire, en chapeau haut de forme, redingote bleu canard, pantalon ocre et écharpe rouge, semble méditer, solitaire, sur les couples et les jeunes femmes passant derrière lui. La différence d'échelle entre le premier et l'arrière-plan met en valeur la silhouette de ce jeune dandy isolé. Salissures n'atteignant pas le dessin, pâles piqûres au verso du dessin. Tirage à 100 exemplaires. Provenance : collection personnelle de l'artiste.

"Portrait de Marcel Boulenger".

1902 1 Estampe en noir et blanc sur papier Japon, titré au crayon noir en bas à gauche sous la planche, signé au crayon noir en bas à droite sous la planche, 1902, 30 x 18 cm.

Cet écrivain, amoureux du dandysme, prêchant comme Bernard BOUTET de MONVEL le confort chic des vêtements de sport anglais, est représenté en pied, monocle à l'oeil et club de golf à la main, sur fond de village. Epreuve d'état unique. Provenance : collection personnelle de l'artiste. Petite déchirure n'atteignant pas le dessin et infimes plis.

"Le Cocodès".

1907 1 Eau-forte en couleurs au repérage tirée à 100 exemplaires. (N° 27), datée dans la plaque, signée au crayon sous le trait carré, titrée et numérotée sous le coup de plaque, 19.2 x 17.6 cm.

Au pied des escaliers qui mènent au grand bassin du jardin du Luxembourg, un jeune élégant du Second Empire, en chapeau haut de forme, redingote bleu canard, pantalon ocre et écharpe rouge, semble méditer, solitaire, sur les couples et les jeunes femmes passant derrière lui. La différence d'échelle entre le premier et l'arrière-plan met en valeur la silhouette de ce jeune dandy isolé. Inf. saliss. aux bords.

"L'Arène".

1 Estampe en couleurs, pour Art Goût et Beauté, signée dans la planche en bas à droite, 24.5 x 19.5 cm.

Un toréador offre les oreilles de taureau en hommage à deux froides jeunes filles. Les tons pastel renforcent l'atmosphère immobile de cette scène habituellement violente.

"Le Cerf-volant, blouse d'été".

1914 1 Pochoir pour la Gazette du Bon Ton N°6, Juin 1914, planche 52, signé dans la planche en bas à gauche, 38.2 x 24.6 cm.

Vêtue d'une blouse verte sans manche sur un gilet brun à larges manches, sa jupe à fleurs flottant au vent, une jeune fille rousse regarde flotter un cerf-volant. Pli médian.

LEPRINCE (René).

"Princesse Masha".

Lithographie en couleurs, titrée, Les Ateliers d'arts graphiques du Matin, Paris, 1927, 23 x 32 cm.

Pour le film de René LEPRINCE qui retrace les aventures de Masha, petite fille recueillie et élevée par un groupe d'hommes révolutionnaires avant de devenir une jeune fille d'une radieuse beauté, et son expérience de la guerre et de la révolution, c'est Claudia Vitrix qui interprétera le rôle titre. C'est elle qui prête ses traits à l'héroïne que l'on retrouve sur cette première page : dans un geste théâtral, elle porte la main à son front. L'image est saisissante par le contraste entre sa figure blanche au premier plan, et l'arrière plan qui forme une vague rouge dans laquelle on distingue au-dessus du peuple qui avance la tête basse, un soldat brandissant un fouet. A l'intérieur du feuillet, on trouve la distribution. Petites taches.

GAZETTE DU BON TON.

"La Mariée de l'Avenir".

Paris 1921 Pochoir signé dans la planche pour la Gazette du Bon Ton, rehauts au pochoir, 1921, 24 x 19 cm.

Cette 13e planche du deuxième numéro de la Gazette du Bon Ton de 1921, représente des costumes de mariée et de demoiselle d'honneur pour Paul Poiret. Sous l'inspiration du grand couturier, DRIAN dessine deux femmes aux tenues futuristes, qui évoque plus le music-hall que la traditionnelle robe longue. Coiffées de plumes, les jeunes femmes semblent venues d'îles lointaines. Infimes taches marginales.

"Aphrodite : Chrysis aux osselets".

1954 1 Estampe - maquette coloriée au pochoir par Pierre Bouchet, signée en bas à gauche à la mine de plomb, et provenant de l'atelier de Georges LEPAPE, pour les bibliophiles d'Amérique latine, 1954, 13.5 X 10 cm.

Sur un fond rose que structure une colonne dorique, une déesse blonde, ses cheveux blonds ceints d'un bandeau bleu, lance en l'air un osselet. Tiré à part pour Les Chansons de Bilitis, édition commencée par George BARBIER et terminée par Georges LEPAPE.

"The Prisoner".

1928 1 Carte gravée en couleurs par Georges LEPAPE, (1928), 13.5 X 10 cm.

Carte émise à l'occasion de la pièce d'Edouard BOURDET "The Prisoner" au Théâtre de la Michodière en 1928 et jouée à New York. Une femme, coiffée à la garçonne, hume une rose sur un fond de neige.

Discussion dans un parc.

1925 Pochoir en noir et blanc, 1925, 16.7 x 12.8 cm.

Deux élégantes, représentées en pied, coiffées du même chapeau et portant les mêmes boucles d'oreilles, discutent dans un parc, comme sur la scène d'un théâtre.

Le Tumulte Noir.

"Retour du music-hall".

EDITION D ART SUCCES 1928 1 Lithographie rehaussée au pochoir, 1928, 47.2 x 31.8 cm.

Pochoir de l'album "Le Tumulte noir" dans lequel Paul COLIN, célèbre affichiste (1892 Nancy-1985 Nogent-sur-Marne), l'amant et l'ami fidèle de Joséphine Baker (1906-1975) a su capturer l'atmosphère de la célèbre Revue Nègre, du jazz et de cette nouvelle danse intitulée Charleston. Les lithographies sont mises sur pierre par Paul COLIN et rehaussées au pochoir par le fameux Jean Saudé qui donne un éclat incomparable aux planches. De retour du music-hall, une femme aux formes voluptueuses, coiffée à la garçonne et vêtue d'une robe rouge s'affale dans un fauteuil. Elle se laisse aller, ferme ses yeux et ses jambes écartées laissent entrevoir son jupon. Au verso la page de titre de l'Album "Le Tumulte Noir". Tirage limité à 500 exemplaires sur vélin teinté des papeteries Aussedat. Légers plis et infimes taches et très légères déchirures.

Le Tumulte Noir.

"Danse contre marche militaire".

EDITION D ART SUCCES 1928 1 Lithographie rehaussée au pochoir signée en bas à gauche dans la planche, 1928, 47.2 x 31.8 cm.

Pochoir de l'album "Le Tumulte noir" dans lequel Paul COLIN, célèbre affichiste (1892 Nancy-1985 Nogent-sur-Marne), l'amant et l'ami fidèle de Joséphine Baker (1906-1975) a su capturer l'atmosphère de la célèbre Revue Nègre, du jazz et de cette nouvelle danse intitulée Charleston. Les lithographies sont mises sur pierre par Paul COLIN et rehaussées au pochoir par le fameux Jean Saudé qui donne un éclat incomparable aux planches. Un danseur africain avance au rythme de la musique et aux pas rythmés de tirailleurs sénégalais qu'il salue, alors qu'une chanteuse noire l'accompagne, dont seul apparaît le visage à la large bouche. Au recto une danseuse noire, à la crinière blonde, se contortionne perchée sur un long trépied. Tirage limité à 500 exemplaires sur vélin teinté des papeteries Aussedat. Plis, infimes taches, piqûres et plis marginaux.