Croquis Japonais. Suivi de : Le Jour de l'an au Japon.

1886 Tokio, chez l'auteur, 1886, 2 albums en un volume in-folio, couverture muette damassée vert tilleul , cahiers cousus à la Japonaise. Croquis Japonais, suite de 19 eaux-fortes, sur papier Japon -certaines signées dans la planche ; Le Jour de l'an, suite de 10 eaux-fortes sur papier Japon.

Georges BIGOT (1860 Paris-Bièvres 1927), peintre et dessinateur français, fut l'élève de Jean-Léon Gérôme et de Carolus Duran aux Beaux-Arts de Paris. Il collabora à de nombreuses revues : La Vie Moderne, Le Chat Noir, Le Rire, Le Frou-Frou, l'Illustration, .... (Dico-Solo, 79 , Osterwalder 1890-1945, 126). En 1882 il se rend au Japon et s'installe à Yokohama, puis il emménagera à Tokyo, ville dans laquelle il enseignera le dessin, puis le français. Passionné du Japon, très vite il apprend la langue et intègre les moeurs. Il publie des albums, dans lesquels il transcrit la vie quotidienne de l'époque et la mutation de ce pays, du féodalisme vers le modernisme. L'Album "Croquis Japonais" parut sous diverses éditions en 1886, avec des couvertures et des gravures différentes. Notre exemplaire, sur papier Japon, comprend dix-neuf eaux-fortes, qui sont un précieux témoignages, quasi ethnographique, des gens de la vie de "tous les jours". Dans le "Chôya Shimbun" de décembre 1886 paraît un article dans lequel on peut lire : "‘Il y a dans le quartier de Kôjimachi, un artiste français du nom de Bigot qui est arrivé récemment au Japon. Il invite chez lui des éboueurs, des chanteurs de rue ou des marchands ambulants, et fait des esquisses de ce genre de Japonais qu'il envoie en France. Ce style de dessin joue au détriment de notre réputation parmi les étrangers…" "Le Jour de l'An au Japon" est un album humoristique composé d'une page de titre suivie de dix planches, divisées en scénettes. Il caricature "l'occidentalisation" de la société Japonaise en la confrontant avec la société traditionnelle. Salissures à la couverture et légères usures, pliures aux coins internes et externes, quelques fines piqûres internes.

REVUE.

Le Bibliophile.

1931 Revue artistique et documentaire du livre ancien et moderne. Paris, 1931-1933, publications Papyrus, in-12, broché, couverture illustrée d'une gravure médiévisante représentant un imprimeur.

Importante revue bibliophilique, directeur J. DANGUIN, rédacteur en chef Pierre MORNAND ; 15 numéros, collection complète 1931-1933, 5 numéros par an. Petites insolations et brunisssures.

"L'Enfant prodigue".

Paris ENOCH 1895 1 Scènes bibliques en 7 tableaux. Poème et musique de Georges FRAGEROLLE, dessins de Henri RIVIERE. Lithographie en couleurs, Paris, Enoch & Co, Flammarion, 1895, 25 x 65.5 cm.

Affiche de librairie présentant "L'Enfant prodigue". "L’évocation des débuts artistiques de Rivière (1864-1951) plonge le visiteur dans l’atmosphère nocturne des ombres du Chat noir. Les spectacles dont il conçut les décors et assura la mise en scène comme La Marche à l’étoile et L’Enfant prodigue ont remporté un immense succès auprès de ses contemporains (...) Le succès populaire des créations de Rivière est conforté par l’édition de livres qui retranscrivent textes et partitions, et reproduisent dans des lithographies en couleurs, les tableaux successifs de ses spectacles."Georges Fragerolle (1855 Paris-1920 Asnières) est un compositeur et musicien français. Il interprête lui-même ses oeuvres (il a une voix de baryton), qu'il compose, pour les théâtres d'ombres chinoises de Montmarte, dont le Chat Noir .

RAOUL (L.V.). PERSE.

Satires de Perse.

1812 Traduites en vers français par L.V. Raoul. Meaux, Imprimerie de Dubois Berthault / Paris, Bruneau Labbe, libraire, 1812,

Traduction des satires du poète PERSE, par L.V. RAOUL, bibliothécaire de la ville de Meaux, auteur d'une traduction, aussi en vers français, des satires de JUVENAL.

CHERVILLE (G. de).

Caporal, histoire d'un chien.

Ouvrage orné de 20 gravures. Paris, Firmin-Didot, 1890, in-12, demi-basane rouge à coins, filets sur les coins et les bandes, dos à 5 nerfs, titre estampé doré, tête dorée, 189 pp.

Charmant livre sur l'histoire d'un chien qui revisite la grande histoire. Petites brunissures.

MONTHERLANT (Henry de).

Les bestiaires.

Illustrations de Yves Brayer, Paris, Imprimatur, Coulouma, 1956, in-4 en feuilles sous chemise rempliée et étui, 194 pages.

Exemplaire d'artiste sur vélin de Rives d'un tirage limité à 215 exemplaires. Beau récit du pays de Provence et de Camargue où les vedettes sont chevaux et taureaux. Les lithographies originales et expressives de Yves BRAYER donnent corps à cette présentation des plus vivantes. Petits accidents et usures à l'étui.

FLEURET (Fernand).

La Comtesse de Ponthieu.

EDITIONS DE LA SIRÈNE 1920 1 Conte en prose du XIIIème siècle traduit par Ferdinand Fleuret. Frontispice de Raoul DUFY. Paris, Aux éditions de la Sirène, 1920, in-16, broché, surcouverture bleue, 72 pp.

Non coupé, non rogné.

PIRON (Alexis).

Oeuvres badines.

1 Compositions originales de Paul-Emile BECAT. Paris, Georges Briffaut, 1949, in-12, broché, couverture rempliée imprimée, 174 pp.

Tirage limité à 1.565 ex. num. 1 des 1.500 ex. sur vélin du Marais (N°1433).

COLETTE.

La Vagabonde.

Paris A LA CITE DES LIVRES 1927 1 Lithographies en couleurs de Marcel VERTES. Paris, A La Cité des Livres, 1927, in-4, sous chemise et étui cartonnés marbré orange, 278 pages, en feuillets.

Tirage limité à 305 exemplaires. Un des 230 exemplaires numérotés sur vélin de Hollande. Exemplaire contenant une suite en sanguine. La Vagabonde (1910), met en scène les années de Colette après son divorce avec Willy, lorsqu'elle débute une carrière au music-hall et s'engage dans plusieurs aventures féminines. Dos légèrement insolé, coffret légèrement usé et insolé.

Arts