Référence :17993

Maquette d'un miroir, d'une chaise et d'un fauteuil.

1920 Trois dessins à la mine de plomb sur papier cartonné, cachet d'atelier en haut, au milieu, tampon de numérotation et logo d'atelier en bas à droite, (1920), 25 x 34 cm.

Nous proposons trois exceptionnelles maquettes de SÜE et MARE illustrant des meubles, de face, de profil et en plongée ; le fauteuil montre un fond de tapisserie. Dessins annotés : "échelle : 0m10 P/M" ; "Süe & Mare, dessin par Jacques Dumont" ; les dessins présentent un filet d'encadrement à la mine de plomb. SÜE et MARE : cette enseigne évoque la plus prestigieuse marque d'architecture d'intérieur de l'Art Déco. Louis Marie SUE (1875-1968) expose au Salon des Indépendants depuis 1901. Egalement architecte et ornemaniste, il s'oriente vers l'art décoratif et collabore avec André MARE. André MARE (1885-1932) élève de l'Académie Julian, expose au Salon des Indépendants et au Salon d'Automne ; il partage un atelier avec Fernand LEGER et fréquente la Ruche. Les oeuvres développées par les artistes sont influencées par le cubisme comme manière de construction, en ce sens qu'elle présente une ligne puissante et structurée, très précise, voire dure. En appliquant aux arts appliqués certains principes stylistiques du cubisme, ils créént le style "Arts Décoratifs 1925", en référence à la grande exposition internationale de 1925. SÜE et MARE ont participé à de nombreux chantiers phares des années 20, le paquebot Normandie, les revues "Art Déco" comme Les Feuillets d'Art, la Gazette du Bon Ton, Architecture, en donnant des maquettes d'ameublement. Ils ont collaboré avec les couturiers et décorateurs Paul POIRET et Andrée GROULT."Le renouveau de l'Art Décoratif commence en 1911, au Salon d'Automne, où un groupe d'artistes, parmi lesquels André Groult, Süe et Huillard, organisent une exposition d'art décoratif français, face à l'exposition d'art allemand munichois, présentée dans le même Salon. En 1912, Louis Süe fonde, rue de Courcelles, l'Atelier Français dont l'activité fut interrompue par la guerre de 1914. Puis, en 1920, Louis Süe et André Mare créent la Compagnie des Arts Français, pour laquelle travaillèrent jusqu'en 1927 de nombreux artistes que l'on retrouvait, sous le nom de Musée d'Art Contemporain, dans le Pavillon de la Compagnie des Arts Français en 1925 :La Fresnaye, Desvallières, Dunoyer de Segonzac, Maillol, Despiau, Dufresne, Marchand, Boutet de Monvel..." in Musée Galliera, Paris 09-29, Fastes et décors de la Vie Parisienne de 1909 à 1929, N°197. Légères brunissures et salissures, petites déchirures, marque sur les angles supérieurs gauche.

1,900.00 €